jeudi 19 janvier 2017

Quand je retourne au collège...

Cette année je participe à la 10 ème édition d'"Auteurs au collège" qui a pour thématique: une chambre à soi: à elle, à lui. D'ici à mai, je passerai donc plusieurs heures au collège Delteil de Limoux en compagnie d'une classe de 4ème pour les faire scénariser des bandes-dessinées. 



Une bien vaste mission que de proposer à ces élèves de s'interroger sur la parité et la place de la femme dans la société. Et encore plus vaste quand on leur propose de le faire sous forme de scénarios BD! Heureusement dans cette mission, je peux compter sur le dynamisme de l'équipe pédagogique ainsi que sur le soutient de l'équipe de Livre et lecture. Des alliés de taille et de vraies wonder women!

Une thématique qui de prime abord, pourrait paraître à des années lumières du quotidien de ces ados ... et pourtant!

Ce qui m'a séduite dans ce projet, c'est que je trouvais intéressant de découvrir qui pouvait être les héroïnes de cette génération. Qui pour eux, était des exemples, des modèles, des femmes qui changeaient réellement le monde. Et quelle place avait les femmes dans la société pour ces jeunes de 13-14 ans. Parce qu'après tout, la société de demain est déjà entre leurs mains.

Si les premiers jets m'ont fait parfois grincer des dents... oui parce que Nabila en modèle féminin y'a de quoi tomber à la renverse... j'ai été agréablement surprise de voir des histoires se construire autour de personnages très intéressants. D'eux-mêmes, les élèves ont su faire des passerelles entre les disciplines, s'appuyant sur leurs connaissances où en faisant des recherches plus approfondies, pour nous proposer des univers très variés.


Scolarisation des filles au Nigéria, lutte contre DAESH, déforestation, future présidente de la République ou simple footballeuse qui lute pour l'égalité des salaires... Autant de problématiques soulevées par ces scénaristes d'un jour.


Le pitch et le synopsis se sont ensuite mis en place et aujourd'hui, à quasi mi-parcours, ce ne sont pas moins de 9 scénarios BD qui prennent doucement forme sous la plume parfois dissipée de ces élèves. Et oui, certains jours, il vaut mieux avoir une cape de superhéros pour affronter cette trentaine de scénaristes en herbe qui ne veulent pas avoir l'air de trop en faire.
Réfléchir et bosser, oui! Mais pas trop non plus... ils ont une image à préserver ^^ 

En attendant de pouvoir vous en montrer plus sur l'étendue de cette grande aventure, voici un petit film réalisé par leur professeur de Français (une des wonder women)


video


Suite au prochain épisode donc...

Sur ce, moi, je vais enlever ma cape de superhéros et aller m'écrouler de fatigue!
Bonne nuit tout le monde :)